Coder avec des Lego, sans écran

Aujourd’hui, apprenons à coder avec des Lego!
En effet, nul besoin d’écran pour apprendre à coder ! Pour débuter, et enseigner les bases de la programmation, rien de mieux que le jeu. Et ce jeu peut se faire avec des enfants même très jeunes.

Avec cette activité, vous allez comprendre ce que la pensée computationnelle, qui permet d’acquérir les bonnes compétences pour la programmation informatique. Et bien qu’apprendre à coder semble fastidieux, il y a de nombrex jeux pour débuter !

Qu’est ce que la pensée computationnelle?

On pourrait penser de prime abord que la pensée computationnelle signifie penser comme un ordinateur. Mais les ordinateurs suivent des structures rigides, ce qui les limite dans leur capacité à penser.

On utilise la pensée computationnelle pour résoudre des problèmes complexes et les rendre plus faciles à comprendre. La pensée computationnelle est une manière de résoudre des problèmes en suivant un processus spécifique. Ainsi, elle permet de formuler des problèmes pour qu’ils puissent être compris et exécutés à la fois par des humains et des machines. Le problème est méthodiquement simplifié pour être résolu par un ordinateur.

Quelles compétences sont nécessaires pour la pensée computationnelle?

On compte 4 compétences fondamentales :

  • Décomposition: fractionner un problème en des petites parties.
  • Reconnaissance de formes : trouver des similarités entre les différents problèmes à résoudre.
  • Abstraction: se concentrer sur les informations importantes seulement. Apprendre à ignorer le superflu.
  • Pensée algorithmique : créer des instructions pas à pas pour résoudre un problème.

Apprendre la pensée computationnelle avec des Lego

Les Lego sont le jeu parfait pour aborder la pensée computationnelle à la maison ou à l’école. Quand on construit des Lego, on utilise ces 4 compétences fondamentales pour créer des modèles Lego.

Matériel nécessaire

  • des briques Lego
  • un livre assez large

Cette activité est super simple et ne nécessite de quasi pas de préparation. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de Lego et de quelque chose pour cacher votre création de l’autre joueur. On peut utiliser un grand livre ou bien du carton.

Pour ce jeu, il faut deux joueurs. L’objectif est d’indiquer à l’autre joueur comment construire son robot (ou autre chose en fait!) sans le lui montrer.

Les enfants apprendront vite à donner des instructions précises, détaillées et correctes, pour que l' »adversaire » puisse reproduire le Lego sans image. C’est un bon exercice pour travailler le vocabulaire !

Plus les enfants sont jeunes, plus les constructions doivent être simples! On peut aussi faire des suites de couleur, se limiter à des briques simples.

Comment jouer au jeu de codage avec des Lego

Vous aurez besoin de deux modèles identiques de chaque robot (ou construction) Lego. Si les enfants sont petits, construisez-les en avance. Sinon, préparez des sets identiques de briques. Il faudra ensuite choisir un ‘instructeur’ et un ‘constructeur’ et chacun doit s’asseoir de part et d’autre d’un livre relevé.

L’instructeur reçoit un robot totalement construit tandis que le constructeur va lui recevoir seulement les pièces (mais juste celles qui permettent de construire le même robot).

L’instructeur doit alors analyser son robot. Il ne va pas le décomposer réellement mais comprendre comment il a été monté pour pouvoir le ré-expliquer. Il faut donc observer toutes les pièces et déterminer l’ordre de montage. Ainsi l’instructeur pourra donner des instructions au constructeur.

Ces instructions constituent l’algorithme.

Attention, il ne fait pas tricher ! Ni l’instructeur, ni le constructeur ne doit regarder le modèle de l’autre.

Une fois le robot construit, les enfants comparent le comparent avec l’original. C’est le jeu des différences et les enfants analysent alors naturellement leurs erreurs. C’est un peu comme des bugs informatiques ! C’est le débogage !

En créant des suites de couleurs par exemple, les enfants vont reconnaître des séquences dans les algorithmes. C’est une autre compétence de la pensée computationnelle et quelque chose que l’on fait tous les jours pour résoudre des problèmes. En reconnaissant des séquences, les enfants apprennent à créer des raccourcis dans leur « code ». Par exemple, ils peuvent dire : « ajoute des yeux comme la dernière fois » si le nouveau robot est similaire au niveau des yeux.

Plus de challenge?

Ce jeu est très concret. Les plus grands auront besoin de plus de challenge, notamment dans l’abstraction. Ainsi, au lieu de donner les pièces nécessaires au montage du robot, rajoutez quelques pièces supplémentaires inutiles.

Ainsi, l’instructeur devra donner plus de détails sur les pièces pour que le constructeur puisse éliminer les pièces inutiles.

Un jeu plus simple pour les plus petits

Les plus jeunes peuvent éprouver des difficultés pour décomposer le robot. Ils peuvent avoir envie de défaire le Lego pour expliquer l’ordre de construction.

Dans ce cas, on peut faire 3 fois le même modèle : l’instructeur en aura 2, un pour observer et un autre pour le manipuler, le défaire et le refaire à son rythme.

Vous aimez ? Partagez !
Si ce billet vous a plu, n'hésitez pas à la partager sur Facebook ou Pinterest !
Vous pouvez aussi suivre nos aventures sur Facebook, Instagram ou en vous abonnant à notre newsletter.
Identifiez @cabaneaidees sur les réseaux sociaux si vous essayez l'une de ces idées!
A bientôt!
Achetez votre matériel sur :

A découvrir aussi

Discutons!

Commentaires

  1. Marie-laure a écrit le 21 mai 2020

    Fantastique, j’adore. En classe comme à la maison ! Merci !

    1. Perrine a écrit le 22 mai 2020

      Merci pour votre retour enthousiaste!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.