Pour ou contre les cahiers de coloriage?


Généralement, je préfère quand mes enfants partent d’une feuille blanche pour dessiner et colorier ce qui leur passe par la tête. A la maison, nous avons bien quelques cahiers de coloriage mais j’ai l’impression que ne faire que colorier, ce n’est pas très créatif, que c’est un peu « limitant ».
Et pourtant, colorier présente certains avantages !

Quels sont les bénéfices du coloriage ?

  • cette activité aide les enfants à bien tenir un crayon de couleur et à développer la motricité et la précision de leurs mains,
  • elle les aide également à coordonner leur vue avec leurs mains,
  • ils peuvent apprendre les couleurs de cette manière, de même que les teintes, les formes, la perspective voire les lettres et les chiffres,
  • ils apprennent à être patients et à se concentrer sur des détails (quand la page est finie, c’est assez gratifiant!),
  • cette activité est somme toute reposante (pour les parents aussi, avouons-le!!),
  • c’est eux qui décident des couleurs, ils sont autonomes.

Mais avant de savoir colorier et surtout de rester assis plus de 10 minutes devant un dessin à colorier, il vous faudra faire preuve d’un peu de patience ! Ce n’est pas inné chez tous les enfants et le déclic peut arriver sur le tard. Là aussi, montrez l’exemple ! Coloriez avec eux pour leur donner envie, cela marche souvent.

Et vous, voyez-vous d’autres avantages au coloriage? Vos enfants aiment-ils colorier? Avez-vous des astuces pour faire dessiner vos enfants?

Vous aimez ? Partagez !
Si ce billet vous a plu, n'hésitez pas à la partager sur Facebook ou Pinterest !
Vous pouvez aussi suivre nos aventures sur Facebook, Instagram ou en vous abonnant à notre newsletter. A bientôt!
Achetez votre matériel sur :

A découvrir aussi

Discutons!

Commentaires

  1. priscillia a écrit le 30 novembre 2011

    Ma grande de 4 ans adore colorier et colorie très bien, elle peut faire plusieurs page ( pendant une heure ) alors que par ailleurs seule elle a un faible temps de concentration seule.

    C’est l’unique moment ou elle est concentré seule avec grand plaisir pendant de longue minute 🙂

  2. natacha a écrit le 14 janvier 2012

    connais-tu les cahiers d’anti-coloriage??? c’est un bon compromis… je les utilise dans mon travail et à la maison

    1. Perrine a écrit le 14 janvier 2012

      Je ne connais pas, je vais chercher ce que c’est !

  3. Peggy a écrit le 14 janvier 2012

    Ici on est fan de coloriages ! Pas forcément en cahiers d’ailleurs, mais régulièrement, elles me demandent le truc « du moment », ce qu’elles aiment, en dessin animé ou autre, et je leur trouve via le net, des coloriages des personnages favoris :))
    Je trouve que le coloriage est très utile pour, justement, améliorer sa concentration, sa motricité fine, etc…
    A l’école, c’est une « notion requise ».
    Ma grande de 4 ans colorie très bien, et ma petite de 2 ans et demi s’en sort aussi déjà très bien pour son âge (et comparé à ce que faisait sa soeur au même âge). Elle y met du temps, bien sûr, mais elle comprend le principe et ça lui plait de devoir colorier sans dépasser. Quand elle voit qu’elle a bien réussi elle est toute fière :))

  4. camille a écrit le 15 janvier 2012

    Chez nous on a decouvert les mandalas et mes loulous adorent (7et4ans)…

    1. Perrine a écrit le 15 janvier 2012

      j’aime beaucoup aussi mais on n’a jamais essayé!

  5. bidouille a écrit le 17 février 2012

    Ici deux ptit gars 2 ans et 4 ans qui adorent colorier et dessiner, je leur met un tas de feuilles, des feutres et je suis tranquile 3h c’est le pied.

    1. perrine a écrit le 21 février 2012

      tu es bien chanceuse !

  6. Mélanie a écrit le 25 avril 2012

    Pour ma part, je crois que l’enfant peut autant apprendre à ne pas dépasser les lignes qu’il a tracé lui même. Tout dépendant de l’âge que l’enfant a, il a besoin d’apprendre à contrôler ses mouvements et à faire des gribouillis, faire des grands traits pour ensuite faire des formes. Ils peut ensuite les colorer et être encore plus fière. Souvent quand un enfant commence à faire des dessins, il y a seulement un contour. Nous pouvons l’encourager à colorer l’intérieur de ses formes. Nous pouvons l’amener à observer pour ensuite le dessiner. J’avais un petit bonhomme de 5 ans environ qui voulait dessiner comme ses grandes soeurs, mais il se décourageait parce que le résultats n’était pas le même. Ce qui compte le plus ce n’est pas le résultat, mais l’effort donner. Je lui ai demander ce qu’il voulait dessiner et il n’a répondu, une voiture. Je lui propose donc d’aller chercher sa voiture préférée pour observer comment elle est faite: les formes des roues, la distance entre, les angles et tout le tralala. Je vous le dis, dans l’espace de quelques mois, il ne reproduisait plus ses autos, il en inventait d’autres. Il a appris quand même à colorer et à ne pas dépasser tout en moussant son imagination et sa confiance en lui. voilà pour ma part

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.