Peinture de virus (ou de bactéries)

Cet atelier artistique sur les virus est parfait pour les tout-petits qui découvrent les maladies, le corps humain et le système immunitaire. Ainsi pour parler des germes, des virus et des bactéries, vous pouvez proposer cette activité amusante de peinture de virus. Les enfants vont peindre des virus en soufflant dans des pailles !

Cette activité artistique est très chouette en elle-même, mais si vous voulez la rendre éducative, vous pouvez apprendre quelques petites choses sur les germes à votre enfant avant. Et après avoir discuté de ce que sont les germes et des raisons pour lesquelles nous souhaitons ou non nous en débarrasser, il est temps pour eux de créer leurs propres germes avec de la peinture!

D’ailleurs, saviez-vous qu’il y a une nouvelle loi permettant de changer de mutuelle au bout d’un an ? C’est une bonne nouvelle pour pouvoir renégocier tous les ans ses tarifs, un peu comme avec les abonnements téléphoniques ou d’électricité. On peut ainsi résilier très facilement sa mutuelle pour en choisir une nouvelle mieux adaptée ou moins chère.

Matériel nécessaire pour cette activité de peinture de virus

Nous avons utilisé :

Comment procéder

La peinture doit être assez liquide pour poivoir déposer des grosses gouttes de peinture sur le papier. Vous pouvez la diluer un tout petit peu. D’ailleurs, je vous recommande de tester l’activité sans les enfants, pour éviter toute frustration. En effet en fonction du papier, de son épaisseur, de sa texture, de de la peinture, il peut être difficile de faire s’étaler la peinture.

Placez ensuite la paille à environ deux à trois cm de la goutte de peinture. Utilisez la paille pour souffler les gouttes de peinture dans toutes les directions.

Essayez de souffler directement sur la flaque d’eau, de souffler par la gauche et de souffler par la droite. Voyez combien de formes différentes vous pouvez créer avec les peintures. On voit que le jaune ne réagit pas aussi bien que le bleu ou le rose.

Laissez la peinture sécher complètement (chez nous, cela a pris environ 15 minutes; si vous êtes pressés, vous pouvez également utiliser un sèche-cheveux).

Découpez des cercles dans le papier blanc et collez-les sur les germes de la peinture. Puis dessinez des yeux sur les virus. Et des bouches

Et voilà!

Désormais, vous pouvez vous amuser à la maison à créer toutes sortes de germes et, mieux encore, vous n’avez plus à vous soucier de tomber malade à cause de ces petits microbes!

Quelques astuces

Comme je vous le disais, je vous recommande d’essayer cette activité de peinture de virus tout seul, avant de le proposer aux enfants.

Cela a l’air idiot mais il faut obtenir un juste dosage entre le papier et la peinture. Si le papier est trop léger, il gondolera. Si vous utilisez du papier trop texturé, la peinture devient très difficile à étaler avec les pailles. Commencez par utiliser ce que vous avez sous la main puis avisez.

Utilisez également de la peinture à l’eau lavable. Cet atelier peut devenir salissant si les enfants utilisent trop de peinture! Une fois qu’ils commencent à souffler sur la peinture, vous pouvez être sûr que la peinture va déborder du papier et sur la surface sur laquelle vous travaillez. Vous pouvez donc utiliser une toile de protection sur la table ou des journaux (je garde les miens pour ça), le faire à l’extérieur ou simplement vous assurer qu’il s’agit d’une surface que vous pourrez nettoyer par la suite.

Nous n’avons eu aucun problème avec nos peintures mais c’est quelque chose à considérer.

Vous aimez ? Partagez !
Si ce billet vous a plu, n'hésitez pas à la partager sur Facebook ou Pinterest !
Vous pouvez aussi suivre nos aventures sur Facebook, Instagram ou en vous abonnant à notre newsletter.
Identifiez @cabaneaidees sur les réseaux sociaux si vous essayez l'une de ces idées!
A bientôt!
Achetez votre matériel sur :

A découvrir aussi

Discutons!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.