Disques cartonnés

Voici une idée super simple pour recycler des boites en carton léger. Par exemple, des boites de céréales ou de biscuits. Il s’agit d’un jeu d’encastrement de disques de carton qui permet de faire des sculptures. Lancez-vous dans la réalisation de ce jeu de construction, qui consiste à imbriquer des disques fendus. Le jeu est infini, on peut rajouter encore et encore des disques et il est parfait pour améliorer la dextérité des mains!
Ma puce de 2 ans 1/2 a eu du mal à imbriquer les disques et a fini par les laisser à plat et faire des figures avec. Pourquoi pas !

Comment fabriquer le jeu d’encastrement de disques de carton


Dans un premier temps, récupérez du carton assez rigide mais pas trop épais (sinon, c’est difficile à couper!)
Coupez ensuite des cercles de 5 à 7 cm de diamètre. Comptez au moins 6 ou 8 disques par enfant et une petite vingtaine si l’enfant est âgé.
Vous pouvez éventuellement décorer les cercles (avec du papier, de la peinture…) avant de couper des fentes à 3h, 6h, 9h et midi avec des ciseaux. Les fentes doivent être de la même taille et ne pas dépasser un quart du diamètre des disques.
Pour jouer avec ce jeu, c’est vraiment simple ! Il faut en effet juste emboiter les disques les uns dans les autres via les fentes. Il faut donc que le carton soit assez rigide. On peut par exemple le plastifier (mais c’est moins sympa pour la planète).
Pour faire tenir une sculpture, rajoutez un peu de colle! Et il peut être très sympa de peindre cette sculpture !
Il est même possible de fabriquer le même jeu avec des carrés ou des triangles à la place des cercles.


Vos enfants aiment-ils ce genre de jeu?

Vous aimez ? Partagez !
Si ce billet vous a plu, n'hésitez pas à la partager sur Facebook ou Pinterest !
Vous pouvez aussi suivre nos aventures sur Facebook, Instagram ou en vous abonnant à notre newsletter. A bientôt!
Achetez votre matériel sur :

A découvrir aussi

Discutons!

Commentaires

    Commentaires publiés sur Facebook

    1. Soizic Cocaud Soizic Cocaud a écrit le 1 novembre 2018

      Caroline Ferary

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.