Les différents systèmes pédagogiques

Quand les enfants grandissent, on cherche pour eux le meilleur système éducatif avant de choisir une école secondaire privée. Mais il en existe de nombreux !

Petit tour d’horizon :

La pédagogie Montessori

Fondée par Maria Montessori, cette pédagogie se base sur l’éveil sensoriel de l’enfant ainsi que sur le développement de son autonomie.
Travail individualisé, matériel auto-didactique, règles de vie responsabilisantes gérées par un enseignant bienveillant. L’enfant est reconnu comme une personne digne d’intérêt et comme l’avenir d’une société de paix.
La pédagogie Montessori a fait ses preuves partout dans le monde, de la France au Québec.

La pédagogie Steiner

Les écoles Steiner –Waldorf sont caractérisées par une atmosphère familiale avec des éducateurs, les programmes centrés sur l’enfant, l’absence de notes, l’équilibre entre activités cognitives, techniques et artistiques. En effet, l’objectif de cette pédagogie est d’intégrer l’âme et le corps. Ainsi, la place de l’art est centrale tout comme la pratique des matières enseignées (par ex. eurythmie, musique…).

La pédagogie Freinet

Fondée sur la liberté et l’expression libre des enfants, cette pédagogie stimule le travail coopératif. Ici, la relation entre maître et élève est presque paritaire. Il y a une vision militante, pour émanciper l’individu.
C’est pourquoi l’esprit critique des enfants est développé grâce à des techniques comme le texte et le dessin libre, ou encore l’imprimerie.

La pédagogie Institutionnelle

Fondée par Fernand Oury, son but est de créer et de faire respecter des règles de vie dans l’école. Les enfants participent directement pour avoir envie d’apprendre. Selon cette pédagogie, les lois sont nécessaires et ne doivent pas être transgressées. Ainsi la classe, avec ses règles communautaires, devient pour l’enfant un endroit de référence et de sécurité où il va progressivement grandir et devenir un Homme.

L’éducation lente

Cette philosophie est basée sur le plaisir d’apprendre pour retrouver le goût de l’apprentissage. Elle est reliée à une démarche écologique, d’éducation au développement durable et pacifiste.

Le modèle Scandinave

Ce modèle existe depuis les années 1970 et est une référence aujourd’hui en éducation.
En particulier, il existe une continuité éducative entre le primaire et secondaire (un même enseignant pour la même classe du début à la fin de la scolarité par exemple), les enseignants ont une haute qualité professionnelle, le système d’évaluation est non pénalisant avec des notes rares, les parents d’élèves participent activement à la vie scolaire.

L’école à la maison (IEF)

De plus en plus répandue, l’IEF ou instruction en famille permet aux parents de s’organiser comme ils le souhaitent. La loi prévoit des contrôles annuels pédagogiques.

Le unschooling

Enfin, dans le unschooling, pas d’instruction à proprement parler. L’enfant est laissé libre d’explorer le réel à son propre rythme. Il déploie alors son enthousiasme pour apprendre.
Les parents qui optent pour cette option doivent assurer à leurs enfants l’accès à beaucoup de ressources (bibliothèques, musées, télévision…).

Vous aimez ? Partagez !
Si ce billet vous a plu, n'hésitez pas à la partager sur Facebook ou Pinterest !
Vous pouvez aussi suivre nos aventures sur Facebook, Instagram ou en vous abonnant à notre newsletter.
Identifiez @cabaneaidees sur les réseaux sociaux si vous essayez l'une de ces idées!
A bientôt!
Achetez votre matériel sur :

A découvrir aussi

Discutons!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.