Le jeu des 4 coins

4-coins

Connaissez-vous le jeu des 4 coins? C’est un jeu assez répandu, qui se joue dans beaucoup d’autres pays, dans les cours de récréation et qui se joue à 5 minimum. Dans ce jeu, 4 enfants sont distribués en carré et doivent échanger leurs places sans qu’un cinquième joueur en prenne un.
Pour plus de précisions, voici la règle complète :

Comment jouer au jeu des quatre coins

Nombre de joueurs: 5+et jusqu’à beaucoup (plus on est de fous, plus on rit!)

A partir de quel âge : 6 à 7 ans

Équipement nécessaire : éventuellement une craie ou des cônes à acheter dans un magasin de sport à Montréal.

Espace de jeu : On peut y jouer quasiment partout que ce soit dans un parc, une cours de récré, à la plage ou bien encore une aire d’autoroute.

Règle:

Pour commencer 4 coins sont désignés : cela peut être 4 arbres plantés en carré (à peu près), 4 ronds dessinés par terre à la craie ou avec un bâton… Au centre, on dessine également un rond
Un joueur est désigné pour rester au centre. Les autres joueurs se répartissent les coins. Quand le joueur placé au centre donne le signal, les 4 autres joueurs changent de place et celui qui est resté au centre essaie de se placer sur l’un des coins. Celui qui se retrouve sans coin perd et prend la place au centre du carré.

Variantes

On peut compter les points : chaque joueur gagne un point quand il se retrouve au centre et le gagnant final est celui qui a eu le moins de points.

D’autres jeux

jeu-bleu-blanc-rougejeu-enfants-heure-loup

Et chez vous, vos enfants jouent-ils au jeu des 4 coins? Quel est le jeu de groupe préféré de vos enfants?

Article sponsorisé

Vous aimez ? Partagez !
Si ce billet vous a plu, n'hésitez pas à la partager sur Facebook ou Pinterest !
Vous pouvez aussi suivre nos aventures sur Facebook, Instagram ou en vous abonnant à notre newsletter.
Identifiez @cabaneaidees sur les réseaux sociaux si vous essayez l'une de ces idées!
A bientôt!
Achetez votre matériel sur :

A découvrir aussi

Discutons!

Commentaires

  1. Berrenard a écrit le 13 mars 2018

    « … sans qu’un cinquième joueur n’en prenne un » : le NE est de trop (NE et SANS QUE s’annulent).

    1. perrine coligon a écrit le 15 mars 2018

      Merci! je corrige !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.