L’art du quilling : les bases

            formes-quilling

Cela faisait longtemps que j’avais envie de me lancer dans cette technique, qui me semblait également accessible à mes enfants. Je me suis donc renseignée pour voir comment faire quelque chose de simple mais néanmoins sympa et je vous livre l’état de les connaissances sur le sujet !
En français, on parle de paperolles, et cet art consiste à rouler et coller de fines bandes de papier pour leur donner des formes et les assembler pour former un dessin. On peut obtenir de véritables sculptures en 3D. On ne sait pas trop où cet art est né mais en tout cas, il fut surtout pratiqué en France et en Italie, pendant la Renaissance par des moines et des nonnes pour vénérer Dieu et embellir les livres sacrés. Le mot provient du mot anglais Quil pen, qui signifie plume d’oie, dont l’extrémité fendue permettait d’insérer la bande de papier et de l’enrouler. Aujourd’hui, cette technique est super populaire et tout ce dont on a besoin pour la pratique, c’est de papier, de colle et de quelque chose pour enrouler le papier autour (comme une brochette en bois)

Le quilling se fait avec des bandes de papier de 4 mm ou 8 mm que l’on peut acheter prédécoupées et prêtes à l’emploi. On peut aussi les découper soi-même.
Pour les enfants, il vaut mieux commencer par des bandes assez larges (1 cm par exemple)

Vous aurez besoin de:

Instructions:

Suivez ces simples étapes pour faire des formes basiques puis combinez ces dernières pour fabriquer vos propres formes!

1. Coupez les extrémités d’un coton-tige, histoire d’enlever le coton, et enroulez une bande de papier de façon serrée autour de ce coton-tige.
2. Appliquez un peu de colle sur l’extrémité et pressez quelques secondes pour que ça tienne bien. Vous pouvez utiliser un cure-dent pour mettre juste ce qu’il faut comme colle.
3. Quand la colle est sèche, retirez le coton-tige : vous obtenez un cercle serré.
4. Recommencez mais cette fois-ci, ne serrez pas trop le papier pour obtenir un cercle lâche.
5. Pour les autres formes, pincez le papier en un ou plusieurs endroits. Avec un peu d »habitude, vous obtiendrez des formes harmonieuses. Etudiez les différentes formes pour essayer de les reproduire !
6. Enfin, collez les différentes formes pour les assembler et en faire une sculpture ou un dessin.

Des astuces pour couper le papier

Vous pouvez utiliser une déchiqueteuse de documents ou bien un massicot mais tout le monde ne possède pas ces outils chez soi!
Si vous n’avez pas ces outils, prenez une feuille de papier et marquez des repères tous les 4 ou 8 mm (ou tous les cm pour commencer) sur les petits côtés de la feuille. Commencez du même côté car la dernière bande pourrait être plus courte que les autres. Tracez des lignes puis coupez le long de ces lignes avec un cutter et une règle. Essayez de couper plusieurs feuilles en même temps en les maintenant avec des trombones. Coupez en une fois, en appuyant fermement sur le cutter.

Vous aimez ? Partagez !
Si ce billet vous a plu, n'hésitez pas à la partager sur Facebook ou Pinterest !
Vous pouvez aussi suivre nos aventures sur Facebook, Instagram ou en vous abonnant à notre newsletter.
Identifiez @cabaneaidees sur les réseaux sociaux si vous essayez l'une de ces idées!
A bientôt!
Achetez votre matériel sur :

A découvrir aussi

Discutons!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.