Laçage pomme et poire

Je suis sûre que vous avez entendu parler des cartes de laçage, non? Il s’agit généralement d’une forme ou d’une image avec des trous sur les bords et les tout-petits et les enfants en maternelle peuvent les utiliser pour pratiquer la «couture». Ils sont parfaits pour la coordination œil-main et la motricité fine. Et c’est très facile d’en fabriquer !

C’est aussi le genre de jouet que j’aime faire pour les enfants car cela prend environ cinq minutes et nécessite des matériaux bon marché voire de recyclage. Donc s’ils ne sont pas motivés ou s’ils le détruisent tout de suite, cela n’a pas d’importance !

Et si vous connaissez le livre « La chenille qui fait des trous » (dispo sur Amazon ou à la Fnac) associez-le à cette activité : une pomme avec des trous est parfaite car la chenille affamée mange un trou à travers une pomme dans l’histoire!

Matériel nécessaire pour fabriquer une carte de laçage pomme

Pour commencer, vous avez besoin de:

Comment faire des cartes de laçage

Commencez par dessiner des formes sur le carton puis coupez tout autour du trait mais en laissant 7 mm environ.

Ensuite, percez des trous régulièrement espacés autour du bord de votre forme. Si vous n’avez pas de perforatrice, utilisez un poinçon ou même la mine d’un crayon bien taillé.

Ensuite, coupez une longueur de fil égale à environ 1,5 fois la circonférence de la forme. Attachez-le à la forme en faisant un nœud sur l’envers.

Ensuite, déchirez un morceau de ruban adhésif d’environ deux cm de long, placez l’autre extrémité du fil dessus et commencez à l’enrouler avec du ruban adhésif.

Il faut rigidifier l’extrémité du fil comme celle d’un lacet.

C’est tout! Vous avez terminé! Laissez votre tout-petit commencer à coudre et à lacer!

Ces pommes à laçage colorées sont une activité parfaite pour l’automne. Elles aident à améliorer la motricité fine et la coordination œil-main. Elles améliorent également leur capacité à se concentrer. Tout en supervisant cette activité, mettez l’accent sur le mouvement de va-et-vient et encouragez le bon placement des trous pour le lacet de la chaussure. Certains enfants apprendront rapidement ce concept, tandis que d’autres voudront simplement l’adapter à leur façon.

Vous aimez ? Partagez !
Si ce billet vous a plu, n'hésitez pas à la partager sur Facebook ou Pinterest !
Vous pouvez aussi suivre nos aventures sur Facebook, Instagram ou en vous abonnant à notre newsletter.
Identifiez @cabaneaidees sur les réseaux sociaux si vous essayez l'une de ces idées!
A bientôt!
Achetez votre matériel sur :

A découvrir aussi

Discutons!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.