La dissection du bouton d’or

ceci est en réalité une potentille ansérine!

Après les pâquerettes, nous nous sommes amusés à étudier l’anatomie d’un bouton d’or. C’est une de mes fleurs préférées. J’aime ce jaune intense et malheureusement, on en trouve un peu moins que de pâquerettes ! En tout cas, par chez moi! Et en plus, en procédant à notre dissection, nous nous sommes aperçus que ce que nous pensions être des boutons d’or sont en fait des potentilles ansérines !
Il est très facile de les mélanger ! Je vous explique ci-dessous comment les distinguer

Et j’ai préparé un fichier PDF à télécharger en bas de cet article !

Description du bouton d’or et de la potentille ansérine

De la même façon que la pâquerette, bouton d’or et potentille ansérine sont des fleurs composées. En particulier, les fleurs ont 5 pétales libres ( ce qui veut dire que quand on tire sur un pétale, celui-ci se détache sans entraîner aucune autre pièce florale avec lui).

Et en dessous des pétales, on peut apercevoir des petites feuilles vertes. Ce sont les sépales. Le bouton d’or en possède seulement 5 qui constituent le calice. A l’inverse, la potentille ansérine a un double calice, formé de grands sépales (le calice), et de petits sépales ou sépalules (le calicule donc).
C’est l’astuce à retenir pour différencier les fleurs à pétales jaune-or des Rosaceae (un double calice, des grands sépales et des petits sépales) des fleurs à pétale jaune-or des renonculaceae (pas de double calice, seulement 5 sépales, dont fait partie le bouton d’or).

Voici donc notre dissection de la potentille ansérine (et non du bouton d’or, de son nom latin ranunculus repens) :

On peut ainsi s’amuser à retrouver sur cette fleur :

  • les feuilles : de grandes folioles mélangées avec de toutes petites folioles.
  • la corolle : 5 pétales jaune éclatant, présentant de nombreuses étamines, et de nombreux carpelles,
  • on peut même chercher des fruits en formation : les pétales sont tombés et on a l’impression qu’il ne reste que de grosses étamines toutes sèches et marrons
  • avec une loupe, on peut observer les carpelles pistil et les étamines

Apprenez les noms des fleurs grâce aux cartes de nomenclature

Télécharger le fichier des parties d’un bouton d’or et de la potentille ansérine

Je vous propose ces deux fiches récapitulatives !

Merci de compléter le formulaire pour télécharger le fichier et vous abonner à notre newsletter. Si vous êtes déjà inscrit, vous ne recevrez la newsletter qu'une seule fois!
Merci de compléter le formulaire pour télécharger le fichier et vous abonner à notre newsletter. Si vous êtes déjà inscrit, vous ne recevrez la newsletter qu'une seule fois!

Vous aimez ? Partagez !
Si ce billet vous a plu, n'hésitez pas à la partager sur Facebook ou Pinterest !
Vous pouvez aussi suivre nos aventures sur Facebook, Instagram ou en vous abonnant à notre newsletter.
Identifiez @cabaneaidees sur les réseaux sociaux si vous essayez l'une de ces idées!
A bientôt!
Achetez votre matériel sur :

A découvrir aussi

Discutons!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.