Jouer avec son enfant : les bienfaits pour eux… et pour vous !

Cet article a été écrit par Emma, auteur de blog Parent Plus Qu’Imparfait et formatrice en Discipline Positive. Ce qui lui tient à cœur ? Aider les parents à déculpabiliser et à évoluer pas à pas vers une parentalité constructive.

Jouer avec son enfant : les bienfaits pour eux… et pour vous !

Si vous consultez régulièrement le site Cabane à idées, c’est que vous êtes très probablement convaincu que le jeu, et en particulier les activités manuelles, a de nombreux bienfaits sur les enfants. Il les aide à développer leur concentration, créativité, motricité fine, bien-être et sens du relationnel. Il leur permet aussi de mieux mémoriser et de comprendre le monde qui les entoure.
Mais ce dont on se doute moins, c’est que jouer avec son enfant apporte encore plus de bénéfices, pour lui comme pour nous ! Dans cet article, je vous détaille 4 bienfaits que le jeu peut nous procurer.

1. Prendre du plaisir

C’est vrai qu’on n’a pas toujours envie de jouer avec son enfant, surtout après une journée de travail bien remplie. On a cette même flemme qu’on peut avoir avant d’aller à la salle de sport. Mais qu’est-ce qu’il se passe quand on se décide finalement à aller faire notre séance de zumba – ou à jouer avec notre enfant ? On est content, boosté et on a la tête vidée.
Lorsqu’on s’amuse avec notre enfant, on sécrète les hormones de l’attachement, de l’amour et du bonheur : l’ocytocine et l’endorphine. Ces hormones jouent également un rôle fondamental dans la gestion de l’anxiété, de la douleur, du stress et de la dépression.

2. Remplir son réservoir affectif.

Lorsque le réservoir affectif de notre enfant ou le nôtre est vide, on se sent seul, triste, blessé voire agressif. Les relations familiales deviennent alors compliquées : on est irritable et notre demande d’attention peut se manifester de façon très maladroite. La coopération devient difficile et on est alors pris dans un cercle vicieux.

Heureusement, de nombreuses solutions très simples existent pour rompre ce cercle et remplir de nouveau notre réservoir ! L’une des plus efficaces est bien sûr le jeu. En jouant, on montre l’amour qu’on a pour l’autre. Comme nous explique le docteur Catherine Dumonteil-Kremer dans son livre Jouons ensemble… autrement, jouer avec son enfant permet de rentrer dans le monde de l’enfant, de favoriser la rencontre émotionnelle et de lui transmettre un message d’amour et de sécurité.

3. Se connecter

En jouant avec son enfant, on développe quelque chose de fondamental : la connexion. Lorsqu’on se connecte avec notre enfant (et non « à » notre enfant), on tisse un lien très fort, on crée une complicité, on éprouve de l’empathie pour l’autre.

Grâce à cette connexion, on apprend à mieux connaître l’autre. On a l’impression qu’on sait tout de notre enfant mais en améliorant cette connexion, on peut être surpris d’apprendre certaines choses sur lui – et vice-versa. Grâce à la connexion, on découvre chez notre enfant des goûts prononcés pour telle ou telle activité, des talents, des forces, des faiblesses… Ce lien de confiance fait même jaillir quelques secrets et confidences.

Enfin, la connexion est essentielle pour enseigner (voici d’ailleurs un article sur le sujet « Connecter avant d’enseigner »). Grâce à elle, on peut « corriger », c’est-à-dire modifier un comportement que l’on juge inapproprié. En d’autres termes, on se connecte à son cœur avant de se connecter à son cerveau. Comme nous dit la fondatrice de la Discipline Positive Jane Nelsen, un enfant fait mieux lorsqu’il se sent mieux.
Si vous avez envie de creuser ce sujet, je vous invite à télécharger l’e-book « Comment favoriser la connexion parent-enfant », un livre numérique de 67 pages écrit par 10 blogueurs passionnés de parentalité, d’éducation, d’alimentation, de voyage ou encore de développement personnel.

4. Améliorer l’harmonie familiale

On l’a vu, jouer avec son enfant permet notamment de sécréter les hormones du bien-être et du plaisir, de combattre le stress et l’anxiété, de remplir notre réservoir affectif et de renforcer la connexion, les liens et la complicité. Et ce, des deux côtés.

Et comme l’amour appelle l’amour et le respect appelle le respect, toutes ces bonnes ondes vont constituer un cercle vertueux qui favorisera ainsi le sentiment d’importance et d’appartenance chez notre enfant, entrainant pour lui comme pour nous, davantage de coopération. Et qui dit coopération dit harmonie familiale !

Le temps vous manque ? Ce n’est pas un problème. Vous n’avez pas besoin de passer toutes vos soirées ou des après-midis entiers à jouer avec votre enfant. Il vaut mieux passer un moment court mais de qualité. 10 minutes par jour suffisent, à condition d’être à 100% avec lui. Donc on pose son téléphone, on coupe toute distraction et on vit pleinement ce moment.
En panne d’inspiration ? Il est impossible de ne pas trouver son bonheur sur le site Cabane à idées.
Alors faites-vous plaisir, réveillez l’enfant qui sommeille en vous et amusez-vous !

Emma Lagarrigue de Parent Plus Qu’Imparfait

Vous aimez ? Partagez !
Si ce billet vous a plu, n'hésitez pas à la partager sur Facebook ou Pinterest !
Vous pouvez aussi suivre nos aventures sur Facebook, Instagram ou en vous abonnant à notre newsletter. A bientôt!
Achetez votre matériel sur :

A découvrir aussi

Discutons!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.