L’affaire Caïus est à la fois un roman policier et un roman historique.
Roman policier car il amène les six jeunes héros du récit à enquêter pour sauver leur ami. Et roman historique car il fait découvrir au lecteur la vie quotidienne dans la Rome antique.

Un roman policier et historique

Ce roman jeunesse est bien mené, avec du rythme et des rebondissements. De plus, la langue est très riche et très soignée, ce qui ne gâche rien.
L’histoire : une mauvaise farce qui prend de l’ampleur et voici un élève de l’école de Xanthos accusé d’une faute grave. Heureusement, ses amis vont l’aider!
Les personnages sont sympathiques : ils sont tous assez malins, avec des caractères très typés : Mucius, le leader, Flavien, le peureux de la bande, Jules, habile et les pieds sur terre, Antoine, à l’esprit aventureux, Publius, à l’esprit terriblement logique et enfin, Flavien, à l’imagination délirante.
On a ainsi droit à savoureux échanges, lorsque ce petit groupe élabore des théories sur l’énigme qui les occupe.

A noter les petites définitions en notes de pages qui expliquent le lexique. Il y a en effet beaucoup de vocabulaire lié au monde antique, de donnés sur la vie courante (les bains, les cothurnes, les toges, les stylets et les tablettes, les croyances religieuses, les esclaves…) et certains enfants peuvent être un peu s’y perdre et être rebutés. 

Le noeud de l’intrigue est un peu tiré par les cheveux, mais ça passe. On peut peut-être juste regretter que le cadre de la Rome antique ne soit finalement pas si exploité que ça, sans compter quelques inexactitudes et anachronismes.

Ainsi L’affaire Caïus s’adresse aux enfants à partir de 10 ans qui aiment une intrigue policière, un mystère à résoudre.

D’autres livres avec du mystère

Vos enfants aimeront également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *