Comment transverser de l’eau d’un verre à un autre sans rien toucher? Impossible me diraient mes enfants! Eh bien non, avec un peu de sopalin ou une serviette en papier, l’eau peut se balader d’un verre à un autre. Cette expérience met en évidence le phénomène de capillarité et a beaucoup plu aux enfants, ainsi qu’à moi-même. Cela va assez vite, vous verrez !

C’est également une expérience que les enfants peuvent mener tout seuls car elle ne requiert aucune manipulation dangereuse ou compliquée.

Matériel nécessaire pour faire voyager de l’eau

Pour cette expérience scientifique sur l’eau et ses propriétés, vous aurez besoin :

  • de 2 verres, transparents si possible pour y voir quelque chose
  • d’eau
  • de papier sopalin / essuie-tout ou un mouchoir en papier ou une serviette en papier
  • du colorant alimentaire : ce n’est pas fondamental ni essentiel, mais colorer de l’eau leur fait toujours plaisir et on voit quand même mieux ce qui se passe

eau-voyageuse-materiel

Instructions pour réaliser cette expérience sur la capillarité de l’eau

Tout d’abord, on remplit l’un des deux verres avec de l’eau et on le surélève par rapport à l’autre verre. Je l’ai placé sur un autre verre mais j’aurais pu le mettre sur un livre…

eau-voyageuse-debut

On coupe dans le papier essuie-tout une bande de papier (environ un tiers d’une feuille de papier sopalin), qu’on plie en deux. On place une extrémité de cette bande de papier dans le premier verre, celui qui contient l’eau colorée, en veillant à ce qu’elle touche la fin du verre (sinon, le verre ne se videra pas).
On place l’autre extrémité de la bande dans le second verre, celui qui est vide.

eau-voyageuse-sopalin

Et on regarde :

eau-voyageuse-sopalin-transfert

Le papier sopalin absorbe et vide l’eau du premier verre pour la reverser, la transvaser dans le second verre. Cela va assez vite (mais on a quand même le temps de se retourner)
Et à la fin, toute l’eau finit dans le second verre! Je n’ai pas pris de photo mais je vous assure qu’il ne restait plus d’eau dans le premier verre.

eau-voyageuse-transfert

Que se passe-t-il?

L’expérience met en évidence le phénomène de la capillarité : l’eau remonte dans le papier essuie-tout composé de fibres de cellulose. Elle retombe ensuite par gravité dans le verre vide qui peu à peu se remplit.
La capillarité est le fait que l’eau a tendance à remonter le long des tubes.

Et vous, quelles couleurs allez vous choisir pour cette étoile tissée?

13 commentaires sur “Science : l’eau voyageuse

      1. Bravo pour ttes les id que vous mettez sur Fb. Merci bocou. Et j’ai particulièrement aimé votre article sur l’adolescence de vos filles et le fait qu’elles puissent être fatiguées. Et comment vous avez géré sa. Sa rassuré. Je vis le mm chose avec ma nana de 14a. Bisous. O plaisir de vous lire.

      Sur Facebook

      Laisser un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *